Essai de culture hors-sol de tomates, sur un substrat issu de résidus de biométhanisation [2021]


Le substrat classiquement utilisé en culture hors sol de tomates (« hydroponie ») est la laine de roche, matériau totalement inerte dont le recyclage en fin de vie est à l’heure actuelle impossible, devenant donc un déchet généralement enfoui en décharge.
Les propriétés de porosité, capillarité et résistance au tassement de la laine de roche, se retrouvent dans un produit considéré jusqu’ici comme un déchet issu du processus de biométhanisation de résidus alimentaires : le digestat. Celui-ci peut être séparé en deux fractions, liquide et solide. Cette dernière est ensuite criblée pour ne retenir que la partie fibreuse, dont l’utilisation comme substrat de culture fait l’objet du présent rapport.

Essai de culture hors-sol de tomates, sur un substrat issu de résidus de biométhanisation(2021).r&d maraichere